• Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    Bonjour,
    Voici une pièce intéressante : le Sabre de Grenadier Modèle 1767.

    Comme vous le verrez, cette arme est en très bon état, il n'y a aucun jeu, la lame est d'origine et dans sa longueur.

    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    Ce type de sabre apparaît dans l'Infanterie sous le règne de Louis XV. Cette arme va être règlementée sous le modèle de 1767.

    Par dérision, les cavaliers - Hussards, Cuirassiers -  lui donneront le surnom de " briquet ". En effet, la forme de leur poignée rappelait celle de l'outil avec lequel on allumait les feux en le battant sur un silex.

    Ce Sabre n'est attribué qu'aux soldats des compagnies d'élite de l'Infanterie, les Grenadiers. Ce qui explique le prestige qui était attaché à ces petits sabres, malgré leur faible utilité tactique.

    Le Sabre Mle 1767 va servir très longtemps et sera de tous les champs de bataille de l'Armée Royale jusqu'à la Grande Armée.
    Des variantes "révolutionnaires" de ce sabre seront fabriquées dès 1790, se caractérisant par un dessin simplifié de la poignée - moulée d'une pièce - donc bien plus solide.
    Je vous ai déjà présenté celui-ci :
    http://graphistoire.eklablog.com/un-sabre-de-grenadier-modele-1767-90-a92839739

    On montera également des lames réformées de sabres de cavalerie sur des poignées 1767, les armes manquant toujours plus que les hommes ... Je reparlerai de ces assemblages.

    Voici le portrait du sabre, une arme compacte, relativement légère et toujours utile pour le fagot de bois au bivouac.

    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    La garde est en laiton composé de deux pièces assemblées, la poignée proprement dite et l'ensemble garde-croisière. Remarquer sur la lame le poinçon à la Fleur de Lys entouré des lettres capitales P et R :

    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767
    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    Le dos de la poignée se distingue par un méplat prononcé. On remarque l'imposant bouton de rivure de la soie au sommet de la poignée :

    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    La garde est plutôt fine, les angles sont arrondis :

    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    La croisière est de forme triangulaire et comporte une queue en pointe de diamant. On remarque les oreillons qui bloquent la croisière dans la poignée et son crochet qui s'encastre dans une mortaise pratiquée sous le pommeau :

    Un Sabre de Grenadier Modèle 1767

    Description :

    La lame est en fer, courbe, plate et sans gouttières. Flèche de 23 mm
    Poignée en laiton fondu à 21 cordons, croisière avec oreillons et queue en pointe de diamant, garde aplatie mortaisée dans le pommeau.

    Dimensions :

    Longueur totale : 78,5 cm
    Longueur lame : 64 cm
    Largeur lame : 3,7 cm
    Épaisseur lame : 4,85 mm
    Poids : 0,78 kg

    Marquages :

    Sur la lame, capitales P et R avec poinçon à la Fleur de Lys.


    -----------------------------

    En conclusion, c'est un témoin de notre histoire, en état étonnamment frais compte tenu de son âge et des évènements qu'il a dû vivre.

    A bientôt.


  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Juin 2014 à 23:06

    bravo pour cette nouvelle pièce et cette belle présentation

    2
    Sine nomine
    Jeudi 19 Juin 2014 à 14:13

    Belle présentation de cette arme.

    Pour un néophyte (comme moi), la poésie du vocabulaire, pourtant technique, employé est toujours source d'étonnement.

    3
    philippe
    Dimanche 22 Juin 2014 à 17:56

    très beau briquet , merci pour les explications !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :